Permanence DDFiP

Permanences assurées par un agent de la Direction départementale des Finances publiques de la Charente dans l’Espace France Services

La Direction départementale des Finances publiques de la Charente informe ses usagers qu’une permanence sera assurée par un agent des Finances publiques de la Direction des Finances publiques de la Charente dans l’Espace France Services (EFS) à compter du 5 mars 2020 :

  • A Montmoreau, (35, Avenue d’Aquitaine) chaque vendredi de 9h à 12h
  • A Saint Séverin, (16, rue du Périgord) chaque vendredi de 14h à 16h

L’agent des Finances publiques intervenant dans ces EFS apportera des renseignements en matière déclarative et d’assiette de fiscalité des particuliers, et en matière de recouvrement des impôts des particuliers et des produits locaux (délivrance de renseignements, opérations de recouvrement, aide au paiement en ligne, prise en charge de demandes de délais ou gracieuses).

SALLES-LAVALETTE: UNE CAGNOTTE POUR AIDER L’ÉLEVEUR DE BOVINS SÉRIEUSEMENT BRÛLÉ

Salles-Lavalette: une cagnotte pour aider l'éleveur de bovins sérieusement brûlé
photo d’illustration

Mardi dernier, le 24 avril, il a été victime d’un retour de flammes et a été brûlé au visage et surtout aux bras.

Mise à jour 06/05 

Pierre Bousseau est toujours hospitalisé à Bordeaux après le grave accident survenu dans sa ferme de Salles-Lavalette mardi dernier, le 24 avril, alors qu’il venait d’allumer un feu. Il se remet doucement. Mais en Charente, les bêtes de cet éleveur de bovins ne sont pas seules grâce à un immense élan de solidarité. L’éleveur bio, lui, ne pourra pas reprendre le travail avant plusieurs semaines. La Maison de l’agriculture biologique a mis en ligne une cagnotte pour l’aider. Elle est accessible en cliquant ici. 

L’article complet est à lire dans CL de lundi 7 mai. 

____________________________________________________________________________________________

Pierre Bousseau, 42 ans, éleveur de bovins à la ferme de Nougerède, à Salles-Lavalette, a été sérieusement blessé, hier après-midi, un peu avant 15 heures. Il a été gravement brûlé, au cou et au visage, pour que l’équipe du SMUR qui est intervenue sur son exploitation a fait appel à l’hélicoptère de la sécurité civile qui s’est posé sur le stade de la commune, pour ensuite transporter le blessé en urgence vers le service des grands brûlés de l’hôpital Pellegrin, à Bordeaux.

Les circonstances exactes de l’accident domestique n’ont pas été précisées, mais il s’agirait de ce que les sapeurs pompiers appellent un « accident d’allumage », qui se serait traduit par l’enflammement de vapeurs d’essence.

Pierre Bousseau, premier adjoint au maire de Salles-Lavalette, est surtout très impliqué dans l’agriculture biologique, dont il est l’un des acteurs et promoteurs dans le département. Administrateur de la Maison de l’Agriculture Biologique (MAB), il en fut pendant plusieurs années le président et le porte-parole.

LA GRANDE FOULE AUX OBSÈQUES DU MAIRE DE SALLES-LAVALETTE

La grande foule aux obsèques du maire de Salles-Lavalette
Les personnalités ont rendu hommage à Eric Gendron

publié le .

Une file interminable s’est étirée samedi devant l’église de Salles-Lavalette, trop petite pour accueillir tout le monde, lors des obsèques d’Éric Gendron, le maire de la commune, décédé dans la nuit de dimanche à lundi dernier (lire CL de mercredi) (Photo CL).

Outre le monde agricole dont il faisait partie, très présent, et les maires de Lavalette-Tude-Dronne et son président Joël Papillaud, on notait la présence de Jean-Yves Le Merrer, sous-préfet de Cognac, des sénateurs Michel Boutant et Nicole Bonnefoy, de Jean-Michel Bolvin, président des maires de Charente, de Jean-Christophe Hortolan, conseiller régional; de Caroline Grolleau, commandant la communauté de brigades de Chalais…

Selon les volontés du défunt, Nicole Bonnefoy et Jean-Michel Bolvin ont lu les éloges funèbres.

« Tu as choisi de nous quitter pour d’autres cieux, où les tourments de la vie ne sont plus qu’un lointain et apaisé souvenir. En toi, j’ai trouvé humilité, gentillesse, humour, implication dans ta commune. Le malheur de t’avoir perdu ne doit pas nous faire oublier le bonheur de t’avoir connu… », a déclaré Jean-Michel Bolvin, après avoir présenté les condoléances de tous les élus.

La sénatrice Bonnefoy a rendu hommage au défunt au nom du gouvernement, saluant « son dévouement, son abnégation et par-dessus tout, l’amour de son village. » Et la sénatrice de conclure: « Il y a quelque chose qui est plus fort que la mort, c’est la présence des absents dans la mémoire des vivants. »

ERIC GENDRON, LE MAIRE DE SALLES-LAVALETTE, A MIS FIN À SES JOURS

Eric Gendron, le maire de Salles-Lavalette, a mis fin à ses jours

Eric Gendron, le maire de Salles-Lavalette a mis fin à ses jours dans la nuit de dimanche à lundi

photo archives CL
Par charentelibre.fr, publié le , modifié .

Eric Gendron, le maire de Salles-Lavalette a choisi de mettre fin à ses jours dans la nuit de dimanche à lundi. Les gendarmes et les pompiers ont découvert son corps à son domicile hier lundi. Dimanche il avait laissé un mot dans la boîte aux lettres de la mairie. Le courrier a aussitôt alerté la secrétaire qui l’a découvert le lendemain. Agé de 52 ans, maire depuis 2008, père de deux enfants, Eric Gendron, avait été victime d’épisodes dépressifs. Mais cet agriculteur se battait pour sa commune. Il ne ménageait pas ses efforts pour tenter de maintenir les derniers services dans sa commune et un peu d’activité économique. Il s’était impliqué pour relancer la boulangerie, trouver un repreneur pour le restaurant, dont le dernier gérant est parti en avril. Son dernier combat municipal avait été pour sauver l’école du village que la direction académique a décidé de fermer à la rentrée prochaine. Son corps a été transporté hier lundi à l’institut médico-légal de Poitiers. Carine Daulon, la première adjointe indique que ses obsèques devraient être célébrées samedi prochain dans sa commune.